Fermeture des lieux d'accueil pour les sans-abri

26.03.2021
Les lieux d'accueil de nuit et de jour de la Ville de Genève ferment le 31 mars. Communiqué du Collectif des associations pour l'urgence sociale.
 
Les abris-pc de la Ville de Genève fermeront leur porte le 31 mars prochain au matin, laissant à la rue une centaine de personnes. 

A cette date, le nombre de places d'hébergement d'urgence disponibles à Genève sera une nouvelle fois bien en-dessous des 500 places à l'année pour lesquelles le Collectif des associations pour l'urgence sociale (CausE) milite depuis 2 ans. 

Le même jour, la salle communale de Plainpalais, mis en place fin novembre pour l'accueil de jour et la distribution de repas chaud, fermera également. Un nombre important de personnes se trouveront alors sans solution pour pouvoir se poser, ne serait-ce qu'un instant dans un endroit sécurisé. 

La Ville de Genève a d'ores et déjà annoncé que ses abris-pc ne réouvriront pas pour l'accueil de nuit en novembre prochain faute de financement, laissant par là un vide important et une interrogation majeure: quelles seront les alternatives proposées pour répondre aux besoins de mise à l'abri humanitaire immédiate? 

Au niveau du CausE, le dispositif d'hébergement en hôtels financé par le Canton prendra fin le 31 mai. Seules 50 places devraient alors être garanties jusqu'au 31 décembre par un financement de la Ville de Genève. Vu la qualité de la collaboration avec les hôteliers et les effets de la prestation pour les personnes accueillies, nous voulons pérenniser ce dispositif avec 165 places.

Dans la situation actuelle de pandémie, nous constatons une augmentation et une diversification des profils des personnes sans domicile. Les effets de la crise nécessitent une réponse de grande ampleur au niveau du volume de places mises à disposition. 

Si les deux dernières années ont permis des avancées notables concernant le nombre de places d'hébergement d'urgence disponibles, la diversité des dispositifs proposés et la qualité des prestations dispensées, les craintes et interrogations sont aujourd'hui toujours aussi nombreuses pour le présent et le futur proche. 

La CausE lance un appel pour une solution pérenne de lutte contre le sans-abrisme à Genève: la mise en oeuvre d'une stratégie globale de l'hébergement d'urgence co-construite, incluant le Canton, les communes et le secteur associatif.