ACT 5 : 46 tentes pour réclamer le soutien des Communes genevoises et du Canton à la problématique du sans-abrisme

01.10.2019
En avril dernier, le Collectif d’Associations pour l’Urgence Sociale (CAUSE), actif dans l’aide aux personnes sans-abris a planté 200 tentes sur la Plaine de Plainpalais pour signaler l’urgence d’une action politique concertée afin que les plus vulnérables aient droit à un toit. Après une solution provisoire au CARE, le collectif, avec l’appui financier de la Ville de Genève, a pu mettre en place un dispositif évolutif composé d’un lieu d’accueil et de répit pour celles et ceux qui se sentent en insécurité la nuit (la Halte de Nuit au CARE) et de 4 lieux pour dormir, diversifiés selon les publics (1 Sleep-in pour femmes, 2 mixtes et un pour personnes toxicodépendantes). Il s’agit pour l’instant d’un dispositif d’urgence humanitaire financé exclusivement par la Ville de Genève. Le collectif estime avoir fait la moitié du chemin en ayant prouvé sa capacité de mise en place rapide de solutions respectueuses d’un minimum de dignité. Pourtant Genève est encore bien en-deçà de l’effort que fournissent bien d’autres collectivités comparables dans leurs réponses au sans-abrisme.
Un nouveau cap est maintenant donné. Depuis de nombreuses années est demandé avec insistance un financement coordonné entre le Canton et l’ensemble des Communes genevoises, et non seulement de la part de la Ville de Genève qui supporte tout l’effort financier et logistique pour le moment. Le collectif demande maintenant de passer de la parole aux actes en envisageant la création d’un fonds intercommunal qui donne une marge de manœuvre permettant de pérenniser la mise en place de solutions raisonnables pour concrétiser un véritable hébergement de nuit pour les personnes sans-abri. Ces solutions doivent être articulées avec le travail réalisé de jour pour sortir les personnes vulnérables de la précarité de la rue et envisager une autre vie que celle d’une aggravation programmée de leur situation. Le collectif propose donc une alliance créative avec l’ensemble des Communes pour avancer des propositions de coopération avec le Département de la cohésion sociale

Les membres du CAUSE : Armée du Salut, Caritas Genève, Centre la Roseraie, Centre Social Protestant, Espace Solidaire Pâquis, le Bateau Genève, le CARE, Première Ligne

Voir l'article en lien avec le sujet